Rechercher

Quand la vérité dépasse la fiction...

Mis à jour : 17 févr 2019



J’aurais aimé vous raconter que mon arrière grand-père s’appelait Sigmund Freud ou que Françoise Dolto était ma grande tante. Ainsi, la flamme de la psychothérapie se serait transmise de génération en génération dans ma famille, et mon enfance aurait baigné dans l’étude comportementale, et psychanalytique de mes contemporains. Ma route aurait alors certainement été toute tracée...


Toutefois, la vérité est tout autre; elle est même tout à fait banale.


Ma vie a été ponctuée d’événements très heureux et d’autres beaucoup moins... Au travers de toutes mes aventures et mésaventures, je m’étais fixée un défi à relever : un super-pouvoir en quelque sorte. Je souhaitais, rendre le sourire à mes proches en développant une écoute, un coté empathique et créatif. Rien ne pouvait plus me remplir de joie.


J’ai effectué une scolarité sans histoire, me dirigeant d’abord en faculté. Je me suis ensuite tournée assez naturellement, et sans grande passion dans le commerce, au sein de grands groupes internationaux à gérer les flux commerciaux imports export durant une quinzaine d’années.


Mon expérience professionnelle, même si elle a eu ses côtés positifs, m’a donné durant de nombreuses années, l’occasion de rencontrer de nombreux collaborateurs avec une charge mentale énorme, stressés, épuisés, exerçant dans une branche qui ne leur plaisait pas forcément, ne trouvant plus sens en leur vie.


J’ai moi-même commencé à m’interroger sur l’intérêt de continuer dans cette direction professionnelle qui semblait m’emmener tout droit vers la machine à « broyer les cerveaux ». Je tenais également à profiter de ma vie de maman de deux bambins en leur prouvant qu’il est possible d’être épanouie dans la vie active, en suivant ses rêves d’enfant et ses convictions personnelles.... J’ai donc entrepris une réflexion approfondie qui m’a naturellement conduit à donner un autre sens à ma carrière professionnelle, en reprenant avec passion mes études dans la relation d’aide.


J’ai alors décidé de m’orienter vers une toute nouvelle aventure et d’effectuer la mission que je rêvais de faire depuis toujours : aider les personnes qui le souhaitent, à retrouver le sourire malgré des chemins parfois sinueux et tortueux. (cf mon précédent post "itinéraire d'une psy passionnée" sur ce blog)


Une totale reconversion m'a donc aidée à trouver ma voie et le(s) parapluie(s) adéquate(s) pour les aider à danser sous la pluie : belle image pour démontrer qu'il est toujours possible d'avancer même sous un ciel voilé, nuageux ou/et orageux.


Contrairement aux héroïnes de mon enfance : Pas de super pouvoirs, ni cape, ni capacité à déchaîner les éléments. Au contraire, j’ai développé la capacité d’aider chaque personne à trouver ses propres clés pour leur faire face.


Je suis devenue psycho praticienne certifiée en relation d’aide (Carl Rogers). J'accueille sans jugement, avec authenticité, bienveillance et empathie, des personnes qui ont leurs failles et leurs doutes, mais qui choisissent de faire tout pour être debout, avancer quoiqu'il arrive, et tendre vers plus de sérénité.


Je reçois les adultes, les adolescents et les enfants souvent fragilisés mais tous passionnants, courageux et résistants.


Je les aide à retrouver le sourire, la force, et l’enthousiasme qu’ils ont un jour perdu. J’exerce dorénavant mon métier avec passion.


Quel bonheur de constater chaque jour que tout est possible...




82 vues

Dansons sous la pluie - Cabinet de psychothérapie et de relation d'aide - Carole Kinziger - 42 rue des nouvelles - 92150 Suresnes - tel : 06 09 39 41 24

Psy-Suresnes-92-Carole Kinziger-thérapeute-relation d'aide - Cabinet Dansons sous la pluie -

Accompagnement psychologique pour adultes, enfants et adolescents

© 2018 - Dansonssouslapluie.com - Tous droits réservés. La reproduction non autorisée de la totalité ou d'une partie du site est strictement interdite.